Archives de catégorie : Dernières nouvelles

António Guterres insiste sur le multilatéralisme dans la promotion de solutions pour un monde en crise

ONU Info

25 juin 2020| À l’ONU

A la veille du 75ème anniversaire de la Charte des Nations Unies, signée le 26 juin 1945, le Secrétaire général, a plaidé pour une action multilatérale renouvelée pour répondre à « un monde en pleine tourmente » avec le COVID-19, le changement climatique, les injustices raciales, les inégalités et d’autres défis.

« Notre défi commun est de nous montrer à la hauteur de ce moment », a déclaré António Guterres.

Le Secrétaire général des Nations Unies a exhorté les dirigeants internationaux à s’unir « pour réinventer et repenser » un monde partagé. Continuer la lecture

Message du secrétaire général de l’ONU à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse

17 juin 2020

La santé de l’humanité dépend de celle de la planète.

Or, aujourd’hui, notre planète est malade.

La dégradation des terres touche quelque 3,2 milliards de personnes.

À l’échelle mondiale, 70 % des terres ont été transformées par l’activité humaine.

Nous pouvons cependant inverser la tendance et apporter des solutions à un large éventail de problèmes, tels que la migration forcée, la faim et les changements climatiques. Continuer la lecture

Observations formulées par le Secrétaire général de l’ONU à l’occasion du lancement de la note de synthèse sur la sécurité alimentaire

9 juin 2020 – Il y a plus qu’assez de nourriture dans le monde pour nourrir les 7,8 milliards de femmes et d’hommes qui peuplent la Terre.

À ce jour, pourtant, plus de 820 millions de personnes ne mangent pas à leur faim.

Quelque 144 millions d’enfants de moins de 5 ans souffrent d’un retard de croissance, soit plus d’un enfant sur cinq dans le monde. Continuer la lecture

Communiqué de Presse

Groupe des chefs de missions diplomatiques accrédités au Burundi

Bujumbura, 27 mai 2020 – Le groupe des chefs de Missions diplomatiques accrédités au Burundi composé des Ambassadeurs d’Afrique du Sud, d’Allemagne, de Belgique, du Canada, de Chine, d’Egypte, de France, du Japon, du Kenya, du Nigeria, de l’Ouganda, des Pays-Bas, du Royaume Uni, de Suisse, de Tanzanie, de Turquie, de l’Union Européenne, des Chargés d’Affaires des Etats Unis d’Amérique, de la République Démocratique du Congo, du Secrétaire Exécutif de La Conférence internationale sur la Région des Grands Lacs, du Résident Coordonnateur des Nations Unis, prend acte des résultats provisoires des élections présidentielles et législatives présentés par la CENI le 25 mai 2020. Il salue la forte participation des Burundais aux scrutins du 20 mai 2020.

Après le COVID-19, l’Afrique peut mieux se reconstruire

Par Amina J. Mohammed, Vice-Secrétaire générale des Nations Unies

Amina J. Mohammed, Vice-Secrétaire générale des Nations Unies

25 mai 2020 – L’Afrique et le reste de notre village planétaire traversent une période difficile.

Au 24 mai 2020, 54 pays d’Afrique ont enregistré plus de 100 000 cas de COVID-19 et plus de 3 000 décès. Et bien que le nombre de cas continue d’augmenter, la situation aurait pu être bien pire si, malgré un environnement difficile, les gouvernements africains n’avaient pas pris des mesures préventives.

Nous pleurons les personnes que nous avons perdues et reconnaissons le chagrin et le fardeau des familles et des proches qu’elles ont laissés derrière elles. La vie telle que nous l’avions connue a changé de façon inimaginable. Continuer la lecture

LES NATIONS UNIES LANCENT UNE INITIATIVE MONDIALE POUR LUTTER CONTRE LA DÉSINFORMATION

New York, le 21 mai 2020 — Les Nations Unies lancent aujourd’hui la campagne « Vérifié », une initiative pour lutter contre le fléau de la désinformation liée au COVID-19 en élargissant le volume et la portée des informations fiables et précises sur la maladie.

« Nous ne pouvons pas céder nos espaces virtuels à ceux qui fabriquent des mensonges, de la peur et de la haine », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, en annonçant l’initiative. Continuer la lecture

Message du Secrétaire général de l’ONU à l’occasion de la publication de la note de synthèse sur la nécessité de tenir compte de la santé mentale dans le cadre de la lutte contre le COVID-19

New York, le 14 mai 2020 – La santé mentale est au cœur de notre humanité.

Elle nous permet de mener une vie riche et épanouie et de participer à la société.

Mais le virus du COVID-19 ne s’attaque pas seulement à notre santé physique, il amplifie également la souffrance psychologique. Continuer la lecture

Message du Secrétaire général de l’ONU à l’occasion du lancement de la note de synthèse sur les personnes âgées

New York, le 1er mai 2020 – La pandémie du Covid-19 entraine pour les personnes âgées du monde entier d’innombrables peurs et souffrances.

Le taux de mortalité des personnes âgées est globalement supérieur, mais, pour celles âgées de plus de 80 ans, il dépasse de cinq fois la moyenne mondiale.

En plus des conséquences sanitaires immédiates, la pandémie expose les personnes âgées à un risque accru de pauvreté, de discrimination et d’isolement. Il est probable qu’elle s’avère particulièrement sévère pour les personnes âgées des pays en développement. Continuer la lecture

Tribune sur le COVID et les femmes

Par António Guterres, Secrétaire général de l’ONU

30 avril 2020 – Il semblerait que le virus COVID-19 soit plus dangereux pour les hommes, en particulier ceux d’un certain âge, que pour les femmes. Mais la pandémie expose et exacerbe les différentes formes d’inégalités qui sévissent dans le monde, y compris l’inégalité des genres. À long terme, ses retombées sur la santé, les droits et les libertés des femmes risquent de nuire à l’humanité tout entière. Continuer la lecture

Les Casques bleus de l’ONU doivent garder le cap

par Atul Khare et Jean-Pierre Lacroix

30 avril 2020 – Les opérations de paix des Nations Unies œuvrent à la promotion de la stabilité et de la sécurité dans certains des lieux les plus dangereux et fragiles du monde. Avant la pandémie de COVID-19, les Casques bleus onusiens – civils, militaires et policiers – étaient déjà très sollicités et représentaient une étroite barrière bleue aidant à protéger les civils, à soutenir les accords de paix et à contenir les conflits dans les points chauds et les zones de guerre du monde entier. Continuer la lecture