Message du Secrétaire général de l’ONU à l’occasion de la journée mondiale de l’aide humanitaire

19 août 2020

À l’occasion de la Journée mondiale de l’aide humanitaire, nous rendons hommage au travail des humanitaires, qui relèvent de formidables défis pour sauver des millions de vies et améliorer l’existence d’innombrables personnes.

Ces héroïnes et ces héros ordinaires font des choses extraordinaires en des temps extraordinaires pour aider des femmes, des hommes et des enfants dont la vie est bouleversée par des crises.

Cette année, les travailleurs humanitaires sont sollicités comme jamais auparavant.

Ces femmes et ces hommes répondent à la crise mondiale provoquée par le COVID-19 et à la multiplication exponentielle des besoins humanitaires que les retombées de la pandémie ont entraînée.

Privées d’emploi, d’éducation, de nourriture, d’eau et de sécurité, des millions d’autres personnes sont au bord du gouffre.

Du fait des restrictions aux déplacements visant à ralentir la propagation du virus, les populations, la société civile et les organisations locales sont, cette fois-ci encore, les premières à porter secours.

Cette année, nous rendons hommage à toutes ces personnes, qui sont souvent elles-mêmes dans le besoin : aux réfugiés qui aident les communautés d’accueil, aux travailleurs sanitaires locaux qui soignent les malades et vaccinent les enfants, et aux humanitaires qui négocient l’accès aux zones de conflit pour acheminer de la nourriture, de l’eau et des médicaments.

Ces femmes et ces hommes sont les héros méconnus de la lutte contre la pandémie, qui trop souvent risquent leur propre vie pour sauver celle des autres.

Aujourd’hui, je vous invite à vous joindre à moi pour qu’ensemble nous exprimions de nouveau notre reconnaissance et notre soutien à celles et ceux, humanitaires, travailleurs de la santé et premiers secours, qui, courageusement, font preuve de solidarité et d’humanité en ces temps où les besoins sont sans précédent.