Archives par étiquette : crimes contre l’humanité

Le chef des droits de l’homme de l’ONU dénonce les violences et les abus en Centrafrique et au Burundi

Centre d’actualités de l’ONU

Le Conseil des droits de l’homme à Genève. Photo ONU/Elma Okic

11 septembre 2017 – A l’ouverture de la 36e session du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies lundi à Genève, le Haut-Commissaire aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein, a fait le point sur la situation en matière de droits humains à travers le monde, en dénonçant en particulier les violences et abus en République centrafricaine et au Burundi.Dans un discours, M. Zeid a regretté l’hypocrisie de certains États qui défendent les droits humains sur la scène internationale tout en les bafouant ouvertement chez eux.

Il a demandé au Président du Conseil et aux États membres d’envisager d’exclure du Conseil des droits de l’homme les États coupables des pires violations des droits humains. Continuer la lecture

Burundi : une commission d’enquête de l’ONU appelle la CPI à enquêter sur de possibles crimes contre l’humanité

Centre d’actualités de l’ONU

Un jeune réfugié burundais attend dans le camp de Nduta, situé au nord-ouest de la Tanzanie. Le camp peut à peine fournir un abri, des articles ménagers, des latrines et des douches à tous les réfugiés. Photo: HCR / Benjamin Loyseau

5 septembre 2017 – La Commission d’enquête indépendante de l’ONU sur le Burundi a « des motifs raisonnables » de conclure que des « responsables au plus niveau de l’Etat » ont perpétré des crimes contre l’humanité.

Dans un rapport publié lundi, la Commission d’enquête relèvent que ces crimes contre l’humanité continuent d’être commis dans ce pays d’Afrique centrale.

Les crimes qui remontent à avril 2015 s’inscrivent dans un contexte de graves violations des droits l’homme qui incluent des exécutions extrajudiciaires, des arrestations et détentions arbitraires, des actes de torture, des violences sexuelles, des traitements cruels, inhumains ou dégradants ou encore des disparitions forcées. Continuer la lecture

Dénoncer le Statut de Rome nuit à la justice internationale pour tous

Par Adama Dieng, le Secrétaire général adjoint de l’ONU et Conseiller spécial pour la prévention du génocide, ancien Greffier du Tribunal pénal international pour le Rwanda

Par le Secrétaire général adjoint de l’ONU et Conseiller spécial pour la prévention du génocide, ancien Greffier du Tribunal pénal international pour le Rwanda

03 février 2017 – Le mois de juillet 2017 marquera le quinzième anniversaire de l’entrée en vigueur du Statut de Rome portant création de la Cour pénale internationale. Son adoption a été précédée de nombreuses années de longs et laborieux efforts diplomatiques menés sur le plan régional et international, qui ont permis de faire admettre l’importance de créer une cour pénale internationale permanente capable de juger les crimes les plus graves : génocide, crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Le processus qui a conduit à l’entrée en vigueur du Statut en juillet 2002 a été le plus court de toute l’histoire de la ratification de traités, ce qui non seulement témoigne de la volonté de la communauté internationale de combattre l’impunité mais montre également avec force que lorsque l’humanité décide de s’unir au service d’une cause commune, même les obstacles apparemment infranchissables peuvent être surmontés. Continuer la lecture