Burundi : une commission d’enquête de l’ONU appelle la CPI à enquêter sur de possibles crimes contre l’humanité

Centre d’actualités de l’ONU

Un jeune réfugié burundais attend dans le camp de Nduta, situé au nord-ouest de la Tanzanie. Le camp peut à peine fournir un abri, des articles ménagers, des latrines et des douches à tous les réfugiés. Photo: HCR / Benjamin Loyseau

5 septembre 2017 – La Commission d’enquête indépendante de l’ONU sur le Burundi a « des motifs raisonnables » de conclure que des « responsables au plus niveau de l’Etat » ont perpétré des crimes contre l’humanité.

Dans un rapport publié lundi, la Commission d’enquête relèvent que ces crimes contre l’humanité continuent d’être commis dans ce pays d’Afrique centrale.

Les crimes qui remontent à avril 2015 s’inscrivent dans un contexte de graves violations des droits l’homme qui incluent des exécutions extrajudiciaires, des arrestations et détentions arbitraires, des actes de torture, des violences sexuelles, des traitements cruels, inhumains ou dégradants ou encore des disparitions forcées. Continuer la lecture

Violations de droits humains au Burundi : l’ONU fera le point sur son enquête en septembre

Centre d’actualités de l’ONU

Le Conseil des droits de l’homme à Genève. Photo ONU/Elma Okic

16 août 2017 – La Commission d’enquête sur le Burundi et son Président Fatsah Ouguergouz présenteront à Genève les 18 et 19 septembre lors de la trente-sixième session du Conseil des droits de l’homme, un rapport qui devrait confirmer que les graves abus se poursuivent au Burundi.Dans un entretien accordé à ONU Info, M. Ouguergouz a indiqué que les enquêteurs onusiens n’ont reçu « aucune information relative à une amélioration de la situation qui prévaut au Burundi, notamment depuis la présentation du rapport oral en juin dernier ».

« Par contre, nous avons reçu quelques témoignages faisant état d’allégations », fait-il remarquer tout en soulignant qu’il s’agit « d’informations qui font état d’actes aussi graves et d’une gravité similaire par rapport au contenu du rapport oral présenté en juin dernier à Genève ». Continuer la lecture

Les jeunes jouent un rôle de premier plan dans l’édification d’un monde pacifique pour les générations à venir (ONU)

Centre d’actualités de l’ONU

Des jeunes du monde entier participent à l’événement « la jeunesse construit la paix » organisé au siège de l’ONU en vue de la Journée internationale de la jeunesse (12 août). Photo: ONU / Kim Haughton

11 août 2017 – À New York, l’Assemblée d’été des jeunes a débuté ses travaux vendredi au siège de l’ONU en vue de la Journée internationale de la jeunesse qui sera officiellement observée samedi.« En tant que Secrétaire général des Nations Unies, je suis déterminé à renforcer l’autonomisation et l’inclusion de tous les jeunes du monde entier », a déclaré António Guterres, dans un message vidéo diffusé à l’occasion de la Journée dont le thème cette année est « la jeunesse construit la paix ».

« Les jeunes hommes et les femmes autonomes peuvent jouer un rôle essentiel dans la prévention des conflits et assurer une paix durable », a souligné le Secrétaire général, appelant les gouvernements à travailler avec les jeunes pour atteindre avec réussite les objectifs de développement durable. « Ensemble, nous pouvons créer un monde pacifique pour les générations à venir ». Continuer la lecture

Burundi : le Conseil de sécurité exhorte le gouvernement à renouer les liens avec les partenaires internationaux

Centre d’actualités de l’ONU

Des milliers de personnes ont fui le Burundi à cause de la violence et sont arrivées dans le camp de Mahama, au Rwanda. Photo HCR/Kate Holt (archives)

2 août 2017 – Le Conseil de sécurité de l’ONU a exhorté mercredi le gouvernement du Burundi à renouer les liens avec les partenaires internationaux, en particulier l’Organisation des Nations Unies, d’une manière constructive et fondée sur la confiance mutuelle.

Dans une déclaration de la Présidence du Conseil de sécurité, les membres du Conseil se félicitent de la visite de l’Envoyé spécial du Secrétaire général au Burundi, Michel Kafando, et de la pleine coopération du gouvernement burundais lors de cette visite, qui a eu lieu en juin 2017.

Le Conseil « renouvelle son plein appui au Secrétaire général et à son Envoyé spécial dans les efforts qu’ils déploient pour engager le dialogue avec le gouvernement burundais sur les modalités de mise en œuvre de la résolution 2303 (2016), conformément à la pratique établie à l’ONU, pour aider à sortir de l’impasse politique actuelle et favoriser un processus de réconciliation ouvert à tous ». Continuer la lecture

Burundi : le règlement de la crise passe impérativement par un dialogue inclusif, souligne l’Envoyé de l’ONU

Centre d’actualités de l’ONU

Michel Kafando, Envoyé spécial du Secrétaire général de l’ONU pour le Burundi, s’adresse au Conseil de sécurité. Photo: ONU / Manuel Elias
The situation in Burundi

26 juillet 2017 – Dans sa première intervention au Conseil de sécurité en sa qualité d’Envoyé spécial du Secrétaire général pour le Burundi, Michel Kafando a déclaré que la première exigence est de « donner la priorité au dialogue inclusif, condition sine qua non à tout règlement de la crise » dans ce pays d’Afrique centrale.« Il devient impératif que le Gouvernement burundais accède à l’insistance des pays de la sous-région et de l’Union Africaine, appuyée en cela par les Nations Unies, d’aller au dialogue inclusif, c’est à dire impliquant l’opposition exilée et celle de l’intérieur », a dit M. Kafando qui présentait le compte-rendu de son premier déplacement au Burundi comme Envoyé de l’ONU. « C’est, à mon avis, à ce prix que nous parviendrons à instaurer la confiance entre les Burundais, à garantir des institutions crédibles, stables et démocratiques et à promouvoir la réconciliation nationale ».

De ce point de vue, l’Envoyé spécial a souligné que l’Accord d’Arusha doit demeurer la norme de référence, la pierre angulaire. « Tous les acteurs non-gouvernementaux que j’ai eu à rencontrer, le reconnaissent et l’exigent », a-t-il dit. Continuer la lecture

Sensibilisation des jeunes à la culture de la paix et à l’édification d’un monde meilleur

Journée Internationale Nelson Mandela édition 2017

Rassemblement des jeunes avant les travaux de volontariat

Bujumbura, 18 juillet 2017– Pour promouvoir la Journée internationale de Nelson Mandela, le Centre d’Information des Nations Unies Bujumbura a co-organisé avec le Centre Jeunes Kamenge une activité de sensibilisation pour engager les jeunes qui sont en camp de travail à agir et inspirer des changements pour un monde meilleur le 18 juillet 2017 au Centre Jeunes Kamenge, au Nord de Bujumbura.

Les jeunes ont fabriqué des briques pour aider les personnes pauvres à construire leurs maisons et ont suivi une séance d’éducation à la culture de la paix. Ils ont été invités à agir pour rendre le monde meilleur, à combattre la pauvreté et à suivre l’exemple de Nelson Mandela. L’UNIC Bujumbura a également distribué à tous les participants une copie du message du Secrétaire général de l’ONU à l’occasion de cette journée qui appelle tout le monde à apporter sa contribution en promouvant la paix, les droits de l’homme, le développement durable et une vie digne pour tous, et à suivre l’exemple de Nelson Mandela. Continuer la lecture

Message du Secrétaire général des Nations Unies publié á l’occasion de la Journée internationale Nelson Mandela

New York, le 18 juillet 2017

Nelson Mandela demeure une source d’inspiration pour le monde entier grâce au courage et à la compassion dont il a fait preuve ainsi qu’à son engagement en faveur de la justice sociale, de la liberté et de la paix.

J’ai eu l’honneur de le rencontrer à plusieurs reprises, notamment pendant la période de transition en Afrique du Sud. À chaque fois, j’ai été frappé par sa sagesse, son empathie et, avant tout, son humilité.

Une des leçons les plus importantes que Nelson Mandela nous ait apprise, c’est que pour arriver à quelque chose, il ne faut jamais baisser les bras, même si cela s’avère difficile. Continuer la lecture

Torture : le chef de l’ONU appelle à résister à cette « pratique barbare »

Centre d’actualités de l’ONU

Des chanteurs portant des chapeaux plaidant «Pas de torture» font la queue avant de participer à un événement de la Journée des droits de l’homme à l’extérieur de la prison centrale de Mogadiscio, en Somalie, le 10 décembre 2013. Photo: ONU / Tobin Jones

26 juin 2017 – Les Nations Unies commémorent lundi la Journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture. L’occasion pour l’Organisation d’appeler toutes les parties prenantes, y compris ses États membres, la société civile et les individus à travers le monde à s’unir et à soutenir les centaines de milliers de personnes qui ont été victimes de la torture ou qui le sont encore aujourd’hui.

Visant à briser la personnalité de la victime, la torture constitue une négation de la dignité inhérente à l’être humain. L’ONU a toujours condamné la torture comme l’un des actes les plus vils commis par des êtres humains sur leurs semblables. Malgré l’interdiction absolue de la torture en vertu du droit international, elle persiste dans toutes les régions du monde. Continuer la lecture

En Ouganda, le chef de l’ONU rencontre des réfugiés et remercie les communautés d’accueil pour leur générosité

Centre d’actualités de l’ONU

Le Secrétaire général António Guterres au camp d’Imvepi, en Ouganda. Photo ONU/Mark Garten

22 juin 2017 – Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a visité jeudi le camp d’Imvepi dans le nord de l’Ouganda, où il a rencontré des réfugiés sud-soudanais et des représentants des autorités locales, l’occasion pour lui de remercier les communautés d’accueil pour leur générosité.

« Ce que nous avons tous vu, c’est la démonstration de la générosité extraordinaire de la population et du gouvernement de l’Ouganda, qui ont reçu près de 1 million de réfugiés sud-soudanais comme des frères et des sœurs et qui ont partagé avec eux leurs terres et tout ce qu’ils ont », a déclaré M. Guterres lors d’un point de presse. Continuer la lecture