Célébration de la journée internationale de la femme édition 2018

Acteurs ruraux et urbains, ensemble pour transformer la vie des femmes

Les membres du Forum National des Femmes n’ont pas manqué au défilé.

Kayanza, le 8 mars 2018 – Au Burundi, la journée internationale de la femme a été célébrée en province Kayanza au nord du pays, le 8 mars 2018, sous le haut patronage du Président de la République, Son Excellence Pierre Nkurunziza sous le thème national : « Acteurs ruraux et urbains, ensemble pour transformer la vie des femmes».

Une marche appuyée par des slogans autour du thème de l’année a débuté les cérémonies et a vu la participation massive des femmes de la localité de Kayanza, des membres femmes des corps de la police et de l’armée, des Ministères et des entreprises publiques ou privés et des ONG ainsi que des représentants des différentes associations féminines.

Dans son discours de circonstance, le Président de la République, Pierre Nkurunziza a rappelé que cette célébration est une occasion d’évaluer le développement de la femme et que la femme est le pilier de la famille qui est la base de la nation. Il a invité la femme a gardé le comportement digne d’une femme burundaise et à se joindre avec les autres des associations et coopératives afin de s’autodévelopper. Selon Pierre Nkurunziza, la transformation de la femme doit d’abord commencer d’elle-même c’est-à-dire que la femme doit avoir d’abord cette volonté de se transformer.

De son côté, Dr Walter Kazadi Mulombo, le Représentant de l’OMS au Burundi dans son discours nom du système des Nations Unies a noté que le Burundi a réalisé des progrès importants vers l’égalité des hommes et des femmes et que le pays dispose des outils pour la promotion des droits et l’autonomisation des femmes. Il a signalé que des défis persistent à savoir l’élimination de la pauvreté en particulier parmi les femmes, la promotion des méthodes d’agriculture durable et l’emploi, la lutte contre les changements climatiques, l’accès aux ressources, aux actifs, aux marchés, aux services sociaux, à la protection sociale et juridique, et l’élimination des violences faites aux femmes. Il a conclu que le Système des Nations Unies au Burundi est prêt à s’investir sur tous les fronts à travers des appuis multiformes pour accompagner le Gouvernement burundais dans la réalisation des engagements nationaux et internationaux pris envers les femmes et les jeunes filles.

Quant à Mme Janvière Ndirahisha, Présidente du Forum National, elle est revenue sur les progrès déjà réalisés dans la promotion des droits de la femme. Elle a remercié le Gouvernement pour tous les efforts qu’il ne cesse de déployer pour promouvoir le développement de la femme.

M. Martin Nivyabandi a fait savoir que ces derniers jours, le développement de la femme burundaise est remarquable. Il a indiqué que les femmes sont représentées dans les institutions républicaines, les instances de prise de décision. Il invité les filles burundaises à préparer leur avenir par l’école.

Les femmes et les filles ont été primées pour leur distinction au progrès intellectuel et économique. Le Forum National des Femmes et le Forum Provincial de Kayanza ont respectivement remis au Président de la République un tableau et une génisse dénommée « Muco » en reconnaissance de son appui multiforme à la promotion de la femme.

De gauche à droite, Mme Janvière Ndirahisha, Présidente du Forum National des Femmes, M. Martin Nivyabandi, Ministre chargé des Droits de l’Homme et du Genre, S.E. Pierre Nkurunziza, Président de la République, La Première Dame, Denise Nkurunziza Bucumi, Dr. Walter Kazadi Mulombo, Représentant de l’OMS au Burundi qui a été délégué par le Coordinateur Résident du Système des Nations Unies au Burundi