Message de Secrétaire général de l’ONU à l’occasion de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste

27 Janvier 2017

Aujourd’hui, nous honorons la mémoire des 6 millions de victimes juives de l’Holocauste, ces hommes, ces femmes et ces enfants qui ont perdu la vie tandis qu’une vague de cruauté s’abattait sur le monde, emportant avec elle tant d’autres innocents.

Pourtant, encore aujourd’hui, plus de 70 ans après la Seconde Guerre mondiale, l’antisémitisme a toujours cours et on assiste à une montée en puissance d’autres formes d’intolérance.

Les néonazis et les suprémacistes blancs sont les chefs de file de cette apologie de la haine.

Trop souvent, les idées les plus viles se répandent subrepticement au sein même des sociétés et des politiques.

Nous devons faire front commun contre cette normalisation de la haine.

À chaque fois que nos valeurs communes sont oubliées, c’est l’humanité tout entière qui est en danger.

Nous avons tous la responsabilité de dénoncer rapidement, fermement et sans ambiguïté le racisme et la violence.

C’est grâce à l’éducation et à la compréhension mutuelle que nous pourrons bâtir un monde où la dignité de chacun et les droits de l’homme seront respectés et où nous pourrons tous vivre ensemble dans la paix.